Saturday, June 14th, 2008 | Author:

Pour ma première participation au SSTIC , j’aimerais aussi écrire quelques mots sur cette célèbre conférence sur la sécurité des technologies de l’information.

Ne vous attendez pas à un compte-rendus des différentes présentations, ce travail ayant déjà été fait sous form de live blogging, d’une manière très professionnelle par Sid sur son blog.
Mon article s’oriente plus vers ce qu’on fait Bruno Kerouanton ou encore NewS0ft sur leurs blogs respectifs. C’est-à-dire une réflexion de ce qu’est le SSTIC, mais en se plaçant du côté suisse…

En effet, mon plus grand étonnement après ces 3 jours à Rennes est clairement lié aux moyens que la France possède en matière de sécurité informatique, en me permettant une comparaison avec la Suisse.
Le SSTIC est sponorisé par de grandes compagnies comme EADS, Orange (ou France Telecom), … qui possèdent toutes un laboratoire de R. & D. (Recherche et Développement). Jusque là, rien de très spécial me direz-vous ?
Mais la liste ne s’arrête pas là. Le gouvernement français est aussi très présent, via l’armée française ou DCSSI (Direction Centrale de la Sécurité des Systèmes d’Information). Et là, je commence à l’interroger…

En effet, connaissant bien le monde de la sécurité informatique 1 en Suisse, je me suis posé quelques questions en rentrant de Rennes. La Suisse, via son gouvernement ou son armée, n’a clairement pas les mêmes moyens qu’un pays comme la France ! Je vois déjà certains me répondre que la position de la Suisse à l’échelle mondiale n’est pas la même que celle de la France. C’est vrai, mais c’est pas seulement !
La Suisse n’est pas à l’abrit de cyber-attaques tel que celles subient par la France, l’Allemagne ou l’Estonie (la plus connue à ma connaissance). Il n’y a qu’à lire les rapports que publie le gouvernement suisse via sa centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’informatio, MELANI !

Peut-être qu’un jour la gouvernement suisse sera utiliser le potentiel de chercheurs dans le domaine qu’il y en Suisse, car il y a vraiment des gens compétents. Mais là, je me mets à rêver….

A part ça, le SSTIC, c’est aussi la découverte d’une ville symatique, Rennes. Quatre jours de beau, le tout avec quelques crèpes, gallettes et du cidre sur de belles terrasses.
Mais c’est surtout la rencontre de personnes francophones connues pour leurs blogs, leurs présentations à travers les différentes conférences et/ou leurs articles dans le célèbre magazine MISC :

Si j’ai l’occasion l’année prochaine, j’y retournerais pour l’édition 2009 !

  1. civile et militaire
Category: France, Security, Travel
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply » Log in