Saturday, July 18th, 2009 | Author:

Réveillé par le chef du train, il est 7 heures (ou plutôt 8 heures, décalage horaire oblige) du matin…une française râle, car il est trop tôt et qu’elle n’a pas bien dormie. Me voici arrivé à la frontière thaïe, à Padang Besar. Les formalités de douanes sont rapidement effectuées, je remonte dans le train, accompagné par mon frère, direction Butterworth, puis Kuala Lumpur. En regardant par les fenêres, des femmes voilées, partout, je suis bien en Malaisie !

Après quelques minutes de train dans ce nouveau pays, le train se remplit…des dizaines de jeunes envaïssent le train, principalement des jeunes filles, voilées. Premier contact en anglais, et je réalise que leur anglais n’est pas mauvais, même bon, tout spécialement si je le compares aux précédents pays visités.

Timides, une (Asslyne) se distingue, elle ose même s’assesoir à côté de mon frère. C’est à partir de ce moment (pendant que la râleuse et son copain dorment…hé oui, malheureusement, ils préférent les voyage en avion, c’est bien plus pratique et moins fatiguant !) que mon frère et moi-même devenons un peu attraction du train. Des jeunes filles gentilles, timides, et aussi intéressées par notre culture (c’est rare pour être signalé, la connaissance de l’anglais facilitant le dialogue). Asslyne demande même une photo avec mon frère et moi. Ces copines (un peu jalouses, j’en suis sûr) en profitent pour lui faire quelques blagues en malais…c’est à ce moment que je saute sur l’occasion, j’ai encore beaucoup de cartes postales que Juliette m’avait apportée de Suisse. Je sors 4 cartes postales différentes, chacune pouvant choisir sa préférée. Et là, mon frère découvre pourquoi je voyage, une simple (pour reprendre son étonnement) carte postale pouvant rendre des gens heureux (c’est pas en Thailande que cela arriverait…).

IMG_4031 IMG_4032 

Je profite même pour dédicasser celle de Asslyne (avec un petit mot personnel), puis une deuxième…mon frère dédicassant les deux autres. Un grand moment, surtout lorsque Asslyne lit mon mot, un mot peut-être (même surement, j’avais pas encore vraiment réalisé qu’on était dans un pays musulman) trop expressif. Elle le relit une seconde fois d’une manière toujours aussi discrête…et c’est là que je vois son visage devenir rouge. En rangenant rapidement la carte postale dans son sac (pour être sûr que personne ne puisse la lire), elle me remercie d’un très sincère thank you very much, avec un grand sourir. Ouf ! J’ai bien cru quelques secondes que j’avais fait une gaffe… 

Peu d’inspirations concernant la Thailande (vous vous êtes surment rendu compte en lisant mon article sur le sujet), mais alors, à peine deux heures de train en Malaisie, et déjà que je retrouve mon inspiration !

Category: Malaysia, World Tour
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

No Responses

  1. 1
    Thal 

    Bon, bon…tjs autant de succès, tout va bien donc ! La distribution de cartes postales c’est chouette ;D On s’est bien marré avec mes parents quand on a offert un superbe coucou suisse à nos amis tahitiens…tout le monde était fasciné devant ce machin et à son écoute, et nous agacés au bout d’une journée !

  2. 2
    sid 

    Merci Juliette pour les cartes postales….j’aurais bien aimé voir le fameux Coucou suisse hehe 😉

    Sinon, comment c’était tes 3 semaines à Thaï ??? CP j’espère 😉

Leave a Reply » Log in