Friday, August 28th, 2009 | Author:

L’ascension du sommet le plus haut de l’île de Jeju m’a motivé à retenter l’expérience au Japon. J’aurais donc bien aimé monter sur le sommet de Kyushu, mais malheureusement, son accès est difficile, surtout pendant les jours de semaine, car la majorité des bus circulent seulement le weekend. Et le taxi au Japon est juste hors de prix !
Je me suis donc rabattu sur la montagne d’Ishizuchi, sur l’île de Shikoku. Et justement, cela tombait bien, car je n’avais jamais été sur cette île, la 4ème après Honshu, Kyushu et Hokkaido.

La première partie est assez facile, mais de nouveau la météo n’était pas avec moi : un épais brouillard dès le début ! Mais peu importe la météo, m’étant levé à 5h du matin, je ne voulais pas renoncé. La vue aurait pu être des plus belles…et surtout je n’ai pas perdu espoir que le temps s’améliore avant l’arrivée au sommnet.

IMG_9269

Après quelques heures de marche, je suis arrivé à la partie intéressante, le final en quelque sorte. Le chemin laissait la place à 3 successifs murs, où la marche se transforme en escalade.

IMG_9265

Et autant dire qu’avec un sac à dos, la grimpe n’est pas sans risque. Pas moyen de s’assurer, seule la forme physique de vos bras vous permettent de tenir, sans tombé. Le premier mur fait environ 35 mètres, mais plus vous montez, plus les murs sont grands.

IMG_9266

Le deuxième doit faire dans les 50 mètres de haut, alors je vous laisse imaginer si vous tombez…

IMG_9275

La dernier, d’environ 70 mètres de haut , est simplement un mur à la verticale. Pour corser le tout, comme si c’était pas déjà assez dangereux, la pluie est venue rendre la montée des plus glissantes. Seule ma motivation a ne pas tombé plusieurs dizaines de mètres plus m’a permis d’arriver en haut.

Au sommet, je découvre un temple et j’apprends par la même occasion que la montagne est sacrée, et que ce temple est justement un des 88 temples du pèlerinage. Mais pas moyen de voir à plus de quelques dizaines de mètres…les conditions météo me rappellerait presque un sommet sur l’île de Jeju…

IMG_9277

Et malheureusement pour moi, il s’est mis à pleuvoir encore plus fort. Toute la descente s’est faite sous une pluie déferlante. Mais un peu importe, cela fait partir des ascensions. Je retiendrais tout spécialement les nombreux pélerins, de tout âge et ces murs impressionnants !

Category: Japan, World Tour
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

No Responses

  1. 1
    Sed 

    T es complètement taré mon gas!! prend des risques a ce point… Les Pinacles je veux bien mais les codes de ferrailles rouillées!?…
    Heureusement que t’es demmerde…

    En tout cas c’est toujours trop cool de te lire…
    Tu me manques déjà… les parents aimeraient savoir ou tu seras vers Noel!? tu sais deja?

    Je t’embrasse.

    Frero.

  2. 2
    mapa 

    Nous pensons que tu prend beaucoup de risque surtout que tu est tout seul.
    Les exploits je veux bien mais…..

    Une super expérience pour toi.

    Bises mapa

  3. 3
    nicole 

    J’aimerais savoir qui te paie pour nous filer des infarctus…… sale gamin !
    Bisou quand même

  4. 4
    sid 

    @ Sed : No risk, no fun…

    @ Mapa : C’était un risk maitrisé, t’inquiète pas.

    @ Nicole : Personne…pour le moment 🙂

  5. 5
    Thal 

    Ouch ! la montée encore mais…la descente ?? tu as fait comment ?

  6. 6
    sid 

    @ Thal : la descente s’est faite par un autre versant. A mon avis, c’est pas possible de redescendre par le même chemin, ou alors ça prendrait un temps beaucoup plus long…

Leave a Reply » Log in