Sunday, September 13th, 2009 | Author:

Après deux jours de ferry au départ du Japon, je suis enfin arrivé en Chine, plus précisemment à Shanghai. Une ville que je connais déjà, pour y avoir passer quelques jours en 2007, lors de mon premier voyage en Chine. Le but étant simplement de me rendre sur territoire chinois afin d’y prendre un vol domestique (les vols internationaux depuis le Japon sont beaucoup trop cher pour mon budget) pour aller dans une nouvelle province chinoise, le Xinjiang. Le Xinjiang, la plus grande province chinoise, est connu pour ces récents affrontements entre les Hans (l’éthenie majoritaire en Chine) et les Ouïghours (minorité musulane). Un point de départ idéal pour l’Asie centrale…

Pour ceux qui me suivent régulièrement, il était dit que je n’irais plus en Asie centrale. Oui mais non ! Après une longue réflexion durant mes quelques semaines en Corée et au Japon, j’ai décidé de finalement y aller et cela pour deux raisons principales. Premièrement, mes visas respectifs pour la Chine, le Kirghizstan et l’Ouzbékistan m’ont couté suffisamment chers pour que j’y renonce pas. Deuxièmement, c’est une région très différente du reste de l’Asie et je ne pouvais manquer pareille aubaine.

Après 20 heures de voyage, je suis finalement arrivé à Kashgar (via Urumqi) tard dans la soirée. Une ville connue pour avoir été un point de passage important sur la route de la soie. Dès la sortie de l’aéroport, je redécouvre la Chine et ces chauffeurs de taxi malhonnètes. Mais peu importe, je commence à être habituer par leur pratique.

Le lendemain, je rencontre un Suisse, voyageant tout comme moi autour de notre belle planète. Mais il a la particuliarité de voyager uniquement à pied ! Plus de 6 mois qu’il marche, environ 50 km par jour : Israël, Syrie, Pakistan et Chine. La suite : l’Asie du Sud, pour un retour prévu dans environ 2 ans. Un sacré coup de chapeau à lui !

IMG_9539

Kashgar est connu pour deux choses : sa vieille ville et son bazar. Rapide tour de la ville pour y découvrir le quartier musulman, sans vie la journée (pour cause de Ramadan) mais bondé dès la nuit tombée.

IMG_9554 

On y achète par exemple des demi-agneaux (le mouton étant la viande principale) en pleine rue, par 35 degrés (je vous passe le détail, mouches ou autres insectes par centaines), coupés à la hâche ! Et le soir, ce même agneau sera vendu sous forme de brochettes, avec du thé et du pain :

IMG_9569

C’est pas mauvais (si on oublie les agneaux qu’on a vu sur les étalages), mais à part ça, il n’y a pas grand chose. Un jour ca va, mais après plusieurs jours, j’avais envie de manger  autre chose. Direction le seul fast food de la ville, où les jeunes se retrouvent pour y manger plus tendance, à l’américaine biensûr.
Mais je vous rassure, c’est loin d’être un fast food comme on les connait dans nos pays. J’aurais bien entendu aimé manger un peu de boeuf (histoire de changer un peu), mais bien que présent au menu, il n’est pas possible d’en commander…j’avais oublié, ça fait plusieurs centaines de kilomètres que j’avais pas vu de vaches, c’est peut-être pour cela !

IMG_9547

Je me suis finalement rabattu sur du poulet, le tout éclairé à la bougie…ça a son charme, peut-être que McDonald devrait essayer.

Perdu dans le quartier musulman, j’ai finalement trouvé la vieille ville, avec ces ruelles sans fin et ces maisons en terre cuite. Heureusement que des gamins étaient là-bas pour m’aider à sortir de ce labyrithme.

IMG_9560

 

Qui dit quartier mulsan, dit biensûr mosquées :

IMG_9566

IMG_9567 

Mais Kashgar c’est aussi et surtout une ville en pleine transformation, le gouvernement chinois n’étant pas loin !
D’un côté, on détruit la vieille ville, une des rares choses qu’il reste aux Ouïghours :

 

IMG_9555

Pour y faire quoi ? D’horribles tours, comme c’est si bien le faire la Chine :

IMG_9543

Tout cela sous le regard de Mao :

IMG_9544

Une de ses plus grandes statues que j’ai eu l’occasion de voir durant mes nombreux voyages en Chine…j’avais presque oublié que j’étais en Chine. Heureusement que Mao est là pour me le rappeler…

C’est peut-être un peu résumé, mais c’est vraiment mon sentiment après 3 jours dans cette ville. Alors comment ne pas comprendre que les Ouïghours ne soient pas contents…et je vous parle même pas des communications téléphoniques, d’internet et de la forte présence militaire dans toute la province. Cela sera l’occasion d’un prochain post…

 

IMG_9577

Category: China, World Tour
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

No Responses

  1. C’est vrai qu’on oublie (trop) rapidement que la Chine est une vraie mosaïque de peuples, et que différentes cultures s’y entrecroisent… Reste à savoir comment tout cela peut fonctionner sans accroc, si il n’y avait pas le joug du système chinois…

    Belle expérience de ta part, en tout cas ça doit te changer du Japon 😉

    B.

  2. 2
    sid 

    @ Bruno : la Chine compte de très nombreuses minorités, comme le sont les Ouïghours ou encore les Tibétains. Sans le joug du gouvernement chinois, ca ne sera pas possible. Mais maintenant, avec l’ouverture de la Chine et ses nouveaux dollars, ces minorités veulent se faire entendre et respecter. Comme disait une Chinoise, ces prochaines années ne vont pas être sans problèmes pour la Chine…envoyer des miliers de soldats ne résoud en aucune sorte les problèmes actuels ! C’est d’une bombe a retardement…Wait & See

Leave a Reply » Log in