Wednesday, December 09th, 2009 | Author:

Qui n’a changé entendu parlé de l’île de Pâques (Easter Island en anglais) et ses très célèbres statues ? Une île située à 3’700 km des côtes du Chili, en plein milieu de l’océan Pacifique. Appartenant au Chili, cette île est accessible seulement (ou presque) en avion en 5 heures de temps (imaginez où vous pouvez aller en 5 heures au départ d’une capitale européenne par exemple) depuis Santiago.
Alors autant dire, en débarquant sur cette île, un permier sentiment d’être au milieu de nulle part vous traverse…

Après un très très long voyage au départ de Sydney, je suis dans un premier temps arrivé à Santiago, la capitale du Chili. Cinq heure d’attente, puis la même chose à voler au-dessus de l’océan Pacifique pour finalement, après plus de 30 heures, arriver à Hanga Roa, la seule ville (ou village) de l’île.
Il faut savoir que les vols sont chers, car assuré par une seule et unique compagnie aérienne, LAN (la compagnie nationale chilienne). Et c’est tant mieux comme cela, car apparemment le tourisme pourrait détruire l’île, qui n’a pas les infrastructures pour acceuillir plus que le nombre de touristes actuels par année  (environ 40’000).

Comme vous pouvez le deviner, tout est cher sur l’île (nourriture, logement, …). Pour minimiser mes dépenses, direction un des rares campings officiels de l’île. Ambiance sympatique et vous pourrez y trouver tout ce qu’il vous faut : cuisine, douche chaude et même internet (mais alors d’une lenteur, cela faisait longtemps que j’avais pas vu cela). Et surtout, il y a Roger, le propriétaire du camping. Un Chilien ou pas. Il l’est probablement, car l’île appartient au Chili. Mais c’est tout. Il ne ressemble en rien aux Chiliens du contient, son apparence est plutôt celle des Polynésiens des îles du Pacifique.

# Jour 1

Première destination sur l’île, le volcan Rano Kau, à environ une heure de marche du camping. Il n’est plus en activité, avec un petit lac ayant pris forme dans le cratère.

IMG_2387

IMG_2394

En fin d’après-midi, mes premières statues ou moaïs

IMG_2406

IMG_2415

IMG_2423

IMG_2445

# Jour 2

Réveil matinal afin d’y louer un vélo pour faire le tour de l’île, sous un soleil de plomb…

IMG_2451

IMG_2453

IMG_2464

IMG_2477

IMG_2508

IMG_2490

En début d’après-midi, petite sieste sur une deux seules plages de l’île, un endroit paradisiaque…

IMG_2520

IMG_2511

Le soir, retour plus vite que prévu au camping…pour cause de pluie ! Dommage, l’objectif était de faire quelques photos au couché du soleil.

# Jour 3

Dernière matinée avant de retourner sur le contient, à visiter les deux derniers sites, dont la fabuleuse carrière au pied du volcan Rano Raraku, où les statues étaient sculptés dans de la roche volcanique. Un must à visiter !

IMG_2540

IMG_2562

IMG_2567

Pour finir, un petit conseil pour ceux qui voudraient visiter cette île un jour. Faites un tour du monde et demandez à intégré le vol Santiago – Ile de Pâques dans votre billet du monde, c’est beaucoup, beaucoup moins cher (peut-être 10% du prix).

Category: Chile, World Tour
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Responses

  1. 1
    Jeuyl 

    J’aime bien ton petit conseil ;o) On y pensera en tout cas… ça a l’air superbe! Bises neigeuses… et n’attend pas 2011 quand-même!

  2. 2
    sid 

    @ Jeuyl : j’ai tout spécialement pensé à toi 🙂 Très belle île, mais ma motivation à écrire n’était pas là. Et comme j’avance dans mon voyage…je ne pouvais garder cet article offline trop longtemps. J’ai tout spécialement posté pour les photos…
    Bises neigeuses aussi, il fait froid, la pluie et la neige….ah le sud de la Patagonie, même en été ca reste un temps de chien.

  3. 3
    Thal 

    Superbes photos qui me rappellent un petit peu mes vacances en Polynésie. Le petit côté mystérieux donne très envie je dois dire… Et comme Jul, je ne peux que relever la justesse de ton conseil, hehe.

Leave a Reply » Log in